• Nous soutenons la grève des enseignants du 19 mars

    Les Représentants des Parents d’Élèves de la FCPE sont aujourd’hui très inquiets concernant la nouvelle loi « École de la Confiance » proposée par le Ministre de l’Éducation Nationale, qui entend modifier le code de l’éducation en vigueur actuellement. Cette loi, votée en première lecture à l’Assemblée Nationale, constituerait une vraie dégradation pour l’École Publique.

     

    Voici certains des points les plus problématiques, pour vous permettre de mieux comprendre la mobilisation actuelle qui débutera mardi 19 mars par une grève.  

     

    -     Restriction du droit d’expression des enseignants (Article 1), qui ne pourraient plus alerter sur les dysfonctionnements qu’ils constatent dans l’Éducation Nationale. Or il nous semble que la liberté de parole des enseignants est nécessaire à l'exercice de leur métier. Ils doivent privilégier l'intérêt de l'élève avant celui de l'Institution et pour cela pouvoir exercer librement un droit de « critique » sur son fonctionnement.  

    -     L’école maternelle obligatoire dès 3 ans (Article 4bis) : cette mesure obligerait les municipalités à financer aussi les maternelles privées, à budget a priori constant. Par conséquent, moins d'argent pour les écoles publiques. 

    -     Bouleversements envisagés pour les élèves à besoins éducatifs particuliers, qui pourraient sortir les élèves dyslexiques du champ du handicap, exclure dès la primaire un certain nombre d'enfants du parcours classique : une école soit disant inclusive, sans moyens humains pour la mettre en œuvre concrètement ? 

    -     Réduction du nombre d’AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap) et répartition en fonction des moyens disponibles et non en fonction des besoins des élèves.  

    -     Possibilité de fusion entre les écoles et le collège de secteur (Article 6) sous l’appellation très alléchante d’Établissements Publics des Savoirs Fondamentaux. En clair : plus qu’un seul établissement scolaire de la maternelle à la 3e, dirigé par le principal du collège, assisté d’un directeur adjoint en charge de toutes les écoles primaires rattachées au collège… Les actuels directeurs d’école disparaîtraient et le principal du collège, en charge de centaines d’enfants deviendrait le seul interlocuteur des familles…

    -     Réforme de la formation des enseignants (Article 14), selon laquelle les étudiants en 2e année de licence pourraient être en charge de classes et remplacer les enseignants absents, sans être encore formés.

     

    D’après les informations de la FCPE 69, la loi va sans doute être votée au Sénat au mois de mars... Mais nous pouvons encore influer sur sa mise en œuvre et obtenir de meilleures conditions d'études pour nos enfants.

     

    C’est pourquoi, nous, représentants des Parents d’Élèves de la FCPE des écoles Dolto et Lassagne, soutenons les enseignants et ATSEM dans ce mouvement de grève.

    Soyons vigilants, c’est l’avenir de nos enfants qui est jeu, le respect de leurs besoins, leurs conditions d’apprentissage, et le lien indispensable entre l’école et les familles.

     

    Nous vous invitons à signer l'appel des directeurs d'école . 

     

     


  • Commentaires

    1
    CLARAZ-GROLLET
    Mercredi 13 Mars à 23:59
    Je vous soutiens à 100% dans mouvement de grève qui J espère aboutira
    C est l avenir de nos enfants.
    Je suis d accord.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :