• Nous sommes Charlie 

    La FCPE et le CDAFAL (Conseil départementale des associations familiales laïques) du Rhône, appellent au dialogue le plus ouvert possible dans l’institution scolaire, pour que chaque enfant, chaque jeune trouve au cœur de la communauté scolaire des réponses raisonnables, des occasions d’échanges face aux événements qui bouleversent aujourd’hui la communauté nationale.

    Nous nous joignons à l'appel au rassemblement national, à l’unité face à tous les extrémistes qui sèment la peur et la terreur. Il n'y a pas de place pour la haine dans la République. La brutalité a toujours été l'arme des faibles et des ignorants.

    Ce sont les fondements même de la République et de la démocratie et notamment la laïcité, la liberté d’expression et la liberté de la presse qui sont attaqués.

    Liberté, Égalité, Fraternité, Charlie.

    Le CDAFAL du Rhône et ses AFL                                         La FCPE du Rhône


    votre commentaire
  •  

    L'école Lassagne accueille une CLIS (Classe d'inclusion scolaire). L'enseignement y est assuré par Mme Lambert. Ses élèves rejoignent parfois les autres classes pour quelques heures, demi-journées, chaque semaine.

     

    Parmi nos adhérents, Nathalie Maréchal, maman de Leslie (CM1 M. Goy), est également membre de la commission "handicap" à la FCPE départementale. Cette commission a réalisé la plaquette ci-jointe, à propos des enfants scolarisés en situation de handicap physique, ou porteurs de trouble(s) de l'attention, dyslexie(s), dysphasie(s), dyspraxie(s)...

     

     

     

     


    1 commentaire
  • M. Vitti, inspecteur d'académie de la circonscription de L'Arbresle, a répondu à notre courrier à propos du mercredi 8 octobre. Voici sa réponse : 


    votre commentaire
  • Un peu plus d'une semaine avant le mercredi 8 octobre, un mot dans les cahiers de nos enfants nous apprend qu'il n'y aura pas classe ce matin-là, car les enseignants sont conviés à une matinée de concertation sur les nouveaux programmes. 

    Nous trouvons que cette matinée chômée arrive trop tôt après la rentrée scolaire et constitue encore un changement de rythme pour les familles qui viennent tout juste de s'habituer bon gré mal gré à la nouvelle organisation. 

    Nous avons donc rédigé, avec l'association des parents d'élèves de l'école des Mollières, un courrier pour le recteur et l'inspecteur d'académie (ci-dessous). Nous y proposons qu'un autre moment soit choisi pour cette concertation. M. Vitti, inspecteur d'académie de la circonscription de l'Arbresle nous a répondu (voir article suivant). 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique